Imprimer

En raison d’un contexte social et économique difficile qui touche particulièrement le public jeune, la Ville d’Angers et le Centre communal d’action sociale (CCAS) renforcent leur soutien aux jeunes Angevins en recherche active d’emploi par un nouveau dispositif d’aide à la restauration.

Mis en place en partenariat avec la Mission Locale Angevine (MLA), cette aide à la restauration a pour vocation d’aider les jeunes dans leur recherche d’emploi. En effet, en les soutenant dans leur restauration quotidienne et en les mettant dans des conditions proches de celles d’un salarié, les jeunes bénéficieront d’un environnement plus favorable et plus confortable leur permettant de se consacrer pleinement à la recherche d’un emploi sans se poser la question des premières nécessités.

Pendant une période de six mois, les bénéficiaires reçoivent des Chèques d’Accompagnement Personnalisé (CAP) d’une valeur de 5 euros. Jusqu’à cinq chèques déjeuner par semaine, soit 20 chèques déjeuner par mois, peuvent être délivrés.

Tous les jeunes sortis du système éducatif sans qualification et sans diplôme peuvent être bénéficiaires de cette aide. Pour cela, ils doivent avoir contractualisé avec la MLA dans le cadre du dispositif expérimental de recherche active d’emploi financé par l’Accord National Interprofessionnel. La MLA est ainsi conventionnée pour 80 jeunes. Sur Angers, le potentiel est estimé à 60 jeunes.

Share This