Imprimer

« Fleuron en matière de recherche et d’innovation, riche en emplois induits et indirects, le végétal et l’horticulture sont des points forts pour notre économie, explique Jean-Claude Antonini, président d’Angers Loire Métropole. Nous poursuivons, avec la Ville d’Angers, notre investissement pour valoriser la filière. Car au-delà du soutien financier, la mise en valeur des innovations et des talents locaux s’impose ».

L’Agglomération angevine dégage un budget annuel de 375 000 €, pour financer le pôle de compétitivité Végépolys et ses plateformes de transfert de technologie (Végépolys innovation et Plante etamp ; Cité). En renforçant sa participation financière, l’Agglomération angevine renouvelle ainsi sa confiance dans les acteurs qui jours après jours font gagner notre territoire. « Angers a une ambition naturelle pour le végétal, celle d’accompagner le potentiel de développement de cette filière d’excellence » affirme Jean-Claude Antonini, également président de Plante etamp ; Cité.

Être capable d’innover en permanence

Les élus d’Angers Loire Métropole se réjouissent que se concrétise enfin le Campus du végétal. Avec son Institut et sa Maison du végétal, il porte la même ambition et viendra conforter le pôle angevin. Aujourd’hui, notre territoire accueille une concentration unique en France, voire en Europe, en termes de diversité de productions, de recherches et de formations.
En regroupant à l’horizon 2015 l’ensemble de la recherche spécialisée en un seul site et en fournissant aux 400 chercheurs des équipements à la pointe, les collectivités ont bien compris cet enjeu. Angers Loire Métropole versera ainsi 6,4 millions d’euros, soit près de 20 % de l’investissement global de l’opération.
Les deux futurs équipements, implantés à Belle-Beille, à proximité immédiate de la Maison de la Technopole, favoriseront encore davantage l’innovation en offrant des conditions de travail et d’échanges renforcées entre les acteurs, en même temps qu’ils donneront une visibilité accrue au Végétal à Angers.
En outre, Angers Loire Métropole accompagnera d’un effort supplémentaire, et conséquent, ce projet en faisant réaliser des aménagements de voiries afin d’améliorer l’actuelle entrée de l’INRA par laquelle se fera la desserte de l’Institut du Végétal, et en créant à terme une nouvelle voie dont la vocation est de devenir l’axe structurant du Campus du Végétal.

Share This