Imprimer

La Ville d’Angers programme six semaines d’animations sur la thématique du végétal à compter du 21 mars 2018. Lors de 27 rendez-vous ouverts à tous, la collectivité affirme son rang de capitale du végétal. Le point d’orgue de ces manifestations sera, le mercredi 25 avril 2018, l’inauguration de l’avenue Jeanne-d’Arc. Cette voie arborée a été entièrement reconfigurée avec la plantation de tilleuls, de fruitiers et de deux bandes de prairies disposées de part et d’autre de l’allée centrale.

Angers, fleuron du végétal depuis le XVe siècle

Le végétal est un élément constitutif de l’identité angevine. Dès le XVe siècle, le Roi René, comte de Provence, acclimatait des plantes méditerranéennes à Angers. Au XIXe siècle, l’Angevin André Leroy donnait ses premières lettres de noblesse aux professions d’horticulteur et de pépiniériste. Au cours du XXe siècle, chercheurs et pépiniéristes se sont rapprochés. Cette collaboration fructueuse a préfiguré Végépolys, le pôle de compétitivité international installé à Angers depuis 2004.

La richesse de notre territoire

« Angers est la capitale du végétal, affirme Isabelle LE MANIO, adjointe à l’Environnement et aux Espaces verts. Pendant près d’un mois et demi, nous invitons les Angevins et les touristes à (re)découvrir la richesse végétale du territoire à travers de nombreuses animations, des expositions, des plantations d’arbres ou encore des balades sur les boucles vertes et à travers les parcs et jardins. »

Un acte inaugural à la Maison de l’environnement

Les festivités liées au végétal sont regroupées sous le nom « Angers ville verte ». Elles débutent le 21 mars 2018, premier jour du printemps, et s’achèveront le 30 avril après 27 rendez-vous (voir le programme en pièce-jointe).

Le programme commence par l’inauguration d’une exposition retraçant les 25 ans de la Maison de l’environnement et du développement durable. Vidéos, coupures de presse et photographies relatent l’engagement de la collectivité en faveur de la biodiversité, des économies d’énergie et d’eau ou encore la maîtrise des déplacements. Les documents rendent compte également de l’évolution de la maison de la Corne de Cerf, située au cœur du parc de loisirs du Lac de Maine et dans laquelle sont installés les services.

L’avenue Jeanne-d’Arc inaugurée le 25 avril 2018

Le temps fort de la manifestation consiste en l’inauguration de l’avenue Jeanne-d’Arc. Cette promenade prisée des Angevins s’inscrit dans la continuité du jardin du Mail, au cœur de la Ville. Au cours de l’année 2017 et 2018, elle a été entièrement reconfigurée. Désormais, elle accueille un mail planté de 154 tilleuls, 26 arbres fruitiers en libre cueillette, une allée centrale de 7 mètres de large bordée de deux bandes de prairies fleuries. Tous les 50 mètres, des placettes équipées de bancs et de fauteuils sont aménagées. Un théâtre de verdure, une aire de jeux, et des équipements sportifs complètent le square Jeanne-d’Arc situé à l’extrémité Est de l’avenue.

 

Le secteur végétal en chiffres :

  • 20 000 salariés
  • 3 000 étudiants
  • 500 chercheurs
  • 25 formations d’enseignement supérieur
  • 1 pôle de compétitivité Végépolys
  • 1 parc à thème vitrine du savoir-faire végétal : Terra Botanica

Pièces jointes :

programme-vegetal15x15.pdf
Share This