Imprimer

Initié en 2016, l’événement Échappées d’art revisite chaque année l’espace urbain de juin à septembre. La Ville d’Angers s’est muée en un lieu de création et de diffusion artistique depuis le 7 juin 2018. Les œuvres peuplent l’espace public, des murs aux vitrines, des rames du tramway aux panneaux artistiques libres. Depuis le 1er juillet et jusqu’au 31 août 2018, les sculptures de deux artistes angevins s’ajoutent au parcours artistique urbain : "Les Dames d’Anjou" de Laure Duquesne et "Les Animaux" de Jacques Tempereau.

Les silhouettes féminines angevines trônent dans les rues

Laure Duquesne rend hommage aux femmes d’Anjou. La sculptrice a sélectionné des figures féminines toutes liées au territoire. Chacune d’elles est représentée assise. Au gré d’une déambulation urbaine, chacun peut partager une halte avec Yolande d’Aragon, Marie Talet, Pétronille de Chemillé, Georgette Boulestreau, Germaine Canonne, Aliénor d’Aquitaine, Anne Dacier ou encore Charlotte Blouin. « Les dames assises de Laure Duquesne sont faites pour s’intégrer dans le paysage urbain, souligne Dolores Succari, mouleur statuaire. Elles sont des « présences » avant d’être « sculptures ». Elles invitent à la confidence, à nous asseoir auprès d’elles. » Chaque œuvre se rapporte à un destin féminin fort. Ils sont présentés plus en détails via les réseaux sociaux.

Les Dames d’Anjou, promenade du Bout du Monde à Angers. Photo Ville d’Angers

« Les dames d’Anjou », photo Ville d’Angers

Les Animaux habitent le jardin du musée des Beaux-arts

Comme un écho à l’exposition La Grande parade des animaux, le bestiaire imaginé par le sculpteur Jacques Tempereau (1945-2006) a élu domicile au jardin du musée des Beaux-Arts. Un chien, un écureuil, un escargot et un canard s’abritent sous les arbres. Ces quatre sculptures sont issues d’une série de 28 oeuvres, sobrement baptisée Les Animaux. Ils ont été conçus par l’artiste angevin à partir des chutes de matériau récupérées lors de la conception de la fontaine Aqua Familia, située à proximité du théâtre Le Quai depuis 2000. Jacques Tempereau est également l’auteur de L’Envol, une sculpture visible à l’aéroport d’Angers-Marcé.

 

« Les Animaux », de Jacques Tempereau. Photo Ville d’Angers

« Les Animaux », de Jacques Tempereau. Photo Ville d’Angers

En savoir plus sur Echappées d’art, saison 3 : https://presse.angers.fr/dossiers-presse/echappees-dart-saison-3/

Share This