Imprimer

La France a une nouvelle fois été frappée par des attentats sur son territoire.

Mes premières pensées vont évidemment vers toutes les victimes et leur famille, qui ont le soutien de la Nation et des Français.

L’émotion des Français est à la hauteur de la violence et des conséquences dramatiques de ces attaques terroristes. Mais face à l’horreur, nous devons rester unis et faire bloc.

Ces attentats représentent une agression d’une ampleur sans précédent envers notre pays, notre République et notre démocratie.

Comme tous les attentats, il s’agit d’un acte lâche et barbare qui a frappé des innocents. Je le condamne avec force.

Ces attentats sont un acte de guerre contre la France.

L’Etat et le gouvernement doivent faire face avec détermination à cette agression en se donnant les moyens de lutter de façon implacable contre toute forme de terrorisme, et en assurant la sécurité de leurs concitoyens.

Dans le cadre du deuil national décrété par le Président de la République et à l’unisson des autres villes de France, j’invite tous les Angevins à respecter la minute de silence prévue lundi 16 novembre à 12 h, quel que soit l’endroit où ils se trouvent.

Les Angevins qui le souhaitent sont conviés à se réunir ce jour-là à la même heure sur le parvis de l’hôtel de Ville pour respecter cette minute de silence.

Christophe Béchu

Maire d’Angers

Share This