Imprimer

Ce samedi, le mouvement des Gilets jaunes a pris un tournant inacceptable à Angers.

Aux rassemblements et aux manifestations pacifiques que nous avions jusqu’à présent constatés a succédé aujourd’hui un mouvement particulièrement violent et hostile.

De très nombreuses dégradations ont été commises dans le centre-ville d’Angers. Les chantiers ont été saccagés et des incendies ont été allumés.

Les forces de l’ordre, cibles de projectiles à maintes reprises, victimes aussi de propos haineux, ont réagi avec beaucoup de professionnalisme afin d’éviter des débordements plus importants et des dégâts sur les biens publics et les commerces.

En restant présents aux côtés des casseurs, et donc en se montrant publiquement solidaires d’eux, les Gilets jaunes se sont discrédités.

Ce soir, aux côtés des entreprises du chantier du tramway et de la police municipale, près de 60 employés municipaux vont nettoyer et réparer les nombreux dégâts.

Comme tous les Angevins, ce soir j’ai un sentiment de colère et d’écœurement.

Christophe BÉCHU, maire d’Angers

Share This