Imprimer

Dans un marché de l’emploi aujourd’hui compliqué, la propreté est un secteur qui recrute et qui offre de belles perspectives. Le meilleur exemple est celui de la création du Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) Propreté 49 où des offres d’emploi sont à pourvoir. Soutenu par Angers Loire Métropole, le lancement officiel du GEIQ Propreté 49 a eu lieu ce mardi 12 février.

Le GEIQ Propreté 49 doit sa création à la volonté de plusieurs chefs d’entreprises de propreté de l’agglomération angevine de se doter d’un outil d’insertion, de recrutement et de formation performant. Sous forme d’association, le GEIQ réunit aujourd’hui 15 entreprises de propreté. L’objectif de la structure repose sur la mise en relation des entreprises qui souffrent d’un problème de recrutement de personnel qualifié et de personnes en difficulté d’accès à l’emploi (demandeurs d’emploi longue durée, jeunes sans qualification, bénéficiaires du RSA…)

Le secteur de la propreté comprend en effet un ensemble de métiers spécifiques aux lieux d’intervention. Nettoyer une usine ne requiert pas les mêmes compétences que nettoyer un établissement hospitalier, un bureau ou encore une école. Les techniques et le matériel utilisés diffèrent.

A travers la formation, les entreprises recherchent une réponse à la technicité du métier et à la polyvalence demandée par la profession. Elles travaillent ainsi à l’insertion durable des salariés dans la profession.

Les membres du GEIQ propreté :

Arénis, Atmos, Cho Nettoyage, Clair et Net Services, Dridi Nettoyage, GSF Auriga, ISS Propreté, Net Ouest, Onet, Samsic, S.T.H., Tomaris, Vitrolav, Sanhy-Tech et Net Plus

Avec le soutien financier de :

le FARE, France Active, la Maison de l’Emploi d’Angers, le Conseil régional des Pays de la Loire, le Conseil Général du Maine et Loire, l’UT DIRECCTE 49, Angers Loire Métropole, le FARE, le FONDES (réseau France Active).

Share This