Imprimer

Troisième mi-temps pour la bande-dessinée à Angers ! Après l’exposition Arts d’Ici sur les panneaux d’affichage de la ville et au Grand Théâtre, et le festival Angers BD au Centre des Congrès, c’est maintenant le collectif la Boîte qui fait beuh qui propose une exposition amusante et participative à la Salle Chemellier. L’exposition retrace la conception d’une planche de BD. Visible depuis le 1er décembre, elle fait également la part belle à une quarantaine d’auteurs angevins édités. En parallèle, des animations pour les scolaires ont lieu durant la semaine avec le collectif.

La bande dessinée est plus qu’un art, c’est un vrai travail de technique et de patience. Là où on imagine le dessinateur seul devant sa table (ou son ordinateur, les nouvelles technologies s’immiscent partout !) c’est en fait un travail qui s’effectue souvent à plusieurs. Dessinateur, scénariste, coloriste…c’est tout un univers que nous explique de façon très pédagogique cette exposition. Originalité de cette exposition ouverte aux enfants : des passages dans les cloisons pour les petits gabarits pour circuler de salle en salle.

Angers regorge de talents

etquot ;L’attachement de notre ville au neuvième art est profond. Pas seulement parce qu’Angers se veut le lieu de toutes les cultures, et que nous déclinons cette politique à travers toutes les actions municipales. Mais également parce que nous avons la chance ici à Angers d’avoir des auteurs de talent, qui contribuent de façon extrêmement riche, convaincante et diversifiée à l’évolution actuelle de la bande dessinéeetquot ; explique Frédéric Béatse, maire d’Angers.

Angers possède en effet une impressionnante vitalité dans le domaine de la bande dessinée. Rares sont les villes à compter autant d’auteurs de BD reconnus et primés : Pascal Rabaté, Etienne Davodeau ou Marc-Antoine Mathieu pour ne citer que les trois plus célèbres. Intéressant également de noter comment la BD a constitué pour ces auteurs une passerelle vers d’autres horizons artistiques : Pascal Rabaté réalise aujourd’hui des films, Marc-Antoine Mathieu fait de la scénographie et des installations avec la compagnie Lucie Lom, Etienne Davodeau se partage entre reportages et fictions…

Profitons de ce communiqué pour saluer le graphiste angevin Arnaud Muraille qui a reçu récemment le Grand prix jeunes talents au prestigieux festival de bande dessinée de Saint Malo Quai des Bulles.

Exposition « De bulles en bulles »
Jusqu’au 13 janvier
Salle Chemellier
Tous les jours de 11h à 18h – Nocturnes le samedi jusqu’à 22h
(le 25 décembre et le 1er janvier de 15h à 18h)



Share This