Imprimer

30 % des clients des restaurants angevins déclarent ne pas finir leur plat car souvent trop copieux, selon les résultats d’une enquête « consommateurs » menée en décembre 2015 par Angers Loire Métropole (581 retours). L’Eco box, pensée et développée par Angers Loire Métropole à destination des restaurateurs angevins, entend donc lutter contre ce gaspillage alimentaire.

Très répandue à l’étranger et déjà adoptée dans quelques villes de France, l’Eco box – ou « boîte à emporter » en français et « Doggy bag » en anglais – permettra aux clients d’emporter facilement les restes de leurs repas pour les consommer chez eux.

Une expérimentation dans 11 établissements partenaires

Dès le mois de mars 2016, Angers Loire Métropole distribuera 2 500 Eco box aux 11 établissements angevins partenaires de cette expérimentation. Une convention d’un an a été signée avec chacun d’eux, pour un budget total de 12 000 euros.

Etanches, pliables, réutilisables et recyclables, ces boîtes orange en silicone sont également résistantes au micro-onde et au lave-vaisselle (voir photo en pièce jointe).

Le gaspillage alimentaire en question

En France, le secteur de la restauration est à l’origine de 14 % du gaspillage alimentaire, qui s’élève à 230g/personne/repas dans la restauration traditionnelle. C’est pourquoi, la loi visant à la réduction de l’ensemble des déchets de 10 % d’ici 2020 s’applique aujourd’hui aux restaurateurs.

En mettant en place l’Eco box, Angers Loire Métropole entend donc soutenir les commerçants en leur permettant, à l’issue d’une première année d’expérimentation, de mieux préparer l’avenir en évaluant cet outil sur leur clientèle.

Liste des établissements partenaires :

• Le Coup d’feu
• L’Auberge du pont de Sorges
• Le Carpe Diem
• Le Provence Caffé
• Le Matt MURPHY’S
• La Bouchée double
• Au Quai des saveurs (100 -150 c/j )
• La Brasserie du Théâtre
• La Crêperie les 2 épis
• La Taverne de Maître KANTER
• Le PUB du Ralliement

Share This