Imprimer

La Ville d’Angers et Ousmane, c’est une longue histoire d’amitié. En septembre 2010, l’artiste exposait « ses » Masaï au théâtre Le Quai et en 2011, la Ville d’Angers positionnait le monumental guerrier Masaï (Le Guerrier Debout, voir photo joint) le long de la ligne de tramway près de la Gare d’Angers Saint-Laud.

« Nous sommes heureux de voir aujourd’hui notre ami, Ousmane Sow, intégrer la prestigieuse académie des Beaux-Arts. Au nom de la ville, je tenais à le féliciter chaleureusement. » Frédéric Béatse.

S’attachant à représenter l’homme, Ousmane Sow travaille par séries et s’intéresse aux ethnies d’Afrique puis d’Amérique. Fondamentalement figuratives, témoignant toutefois d’un souci de vérité éloigné de tout réalisme, ses effigies plus grandes que nature sont sculptées sans modèle. Ces figures ont la force des métissages réussis entre l’art de la grande statuaire occidentale et les pratiques rituelles africaines.

Pièces jointes :

_ROISNE_JF_._JEANNETEAU.jpg
Share This