Imprimer

Le consortium britannique Neva Aerospace en pointe dans le secteur très innovant de la conception de robots aériens implante à Angers Loire aéroport sa nouvelle filiale française. Autre bonne nouvelle pour la plateforme aéroportuaire : le développement de Babcock MCS France qui y installe sa base de maintenance Grand Ouest pour ses hélicoptères à vocation sanitaire.

Implantation du consortium Neva Aerospace

Neva Aerospace s’implante sur la plateforme aéroportuaire Angers Loire à Marcé dans un hangar de 300 m² en front de piste. Le consortium britannique vient de créer sa nouvelle filiale française, European Sustainable Propulsion SAS (ESP), dédiée à la production innovante de turbines électriques de poussée statique pour l’aviation et les drones industriels.
Le site angevin d’ESP prendra en charge la fabrication et l’assemblage final de turbines électriques ainsi que leur montage et leurs tests en vol. L’activité démarrera dès le mois de mars avec cinq employés. En fonction des développements envisagés, les effectifs pourraient être portés à plus de 15 personnes d’ici à 3 ans.
Les turbines produites à Angers Loire aéroport auront une efficacité de 2 à 3 fois supérieure aux turbines électriques existantes. Elles seront soit directement utilisées par le consortium Neva Aerospace, soit commercialisées auprès de producteurs de drones et de plateformes aériennes. Les marchés visés sont ceux du levage de charges, de l’intervention humanitaire, des ambulances aériennes, du transport de marchandises et des systèmes pour la police et l’armée. Ceci pour des poids au décollage allant de quelques kilos à 2 tonnes.

Plus sur Neva Aerospace
Neva Aerospace est un consortium européen de 5 entreprises basé au Royaume-Uni. Fort de son portefeuille de brevets et de technologies parmi les plus avancé mondialement, il propose des solutions clés en main basées sur des robots aériens autonomes et à faibles émissions. Il se développe en partenariat avec des clients clés (pétrole et gaz, construction, agroalimentaire, transport, automatisation industrielle), des fournisseurs de technologies (avionique et systèmes de contrôle de l’air, turbines, composites, robotique, etc.) et des investisseurs financiers. www.neva-aero.com

Ce qu’il en dit
Robert Vergnes, Président du Consortium, co-fondateur de Neva Aerospace et PDG de ESP
« Je remercie les équipes d’Aldev et de l’aéroport ainsi que la communauté urbaine angevine, avec qui depuis plus d’un an nous avons avancé et concrétisé le projet de développement de notre activité. La maîtrise de la technologie des turbines électriques qui remplaceront à terme les turbines thermiques utilisées pour assurer la propulsion des hélicoptères, des avions légers et des avions régionaux, est un enjeu capital et stratégique pour le développement économique de la France et de l’Union Européenne. »

Contact Presse pour Neva aerospace
Robert Vergnes, Executive Chairman, +44 1273 704 788, Robert.F.Vergnes@Neva-Aero.com

Babcock MCS France installe sa base de maintenance Grand Ouest

Deuxième bonne nouvelle pour Angers Loire aéroport, Babcock MCS France, leader national dans les missions aériennes d’urgence, regroupe sur son site angevin la maintenance des 12 hélicoptères à vocation sanitaire que la société exploite dans le très Grand Ouest. Il s’agit des hélicoptères destinés aux SAMU d’Angers, Blois, Bordeaux, Brest, Châteauroux, Dreux, Nantes, Orléans, Poitiers, Rouen, Saint-Brieuc et Tours.
La compagnie Babcock est présente sur l’aéroport d’Angers depuis octobre 2014. Elle y a tout d’abord établi une base de vie pour les pilotes de l’hélicoptère du SAMU du CHU d’Angers. Y ayant trouvé les infrastructures et les conditions opérationnelles adaptées à son activité, Babcock a décidé d’y développer une base de maintenance complémentaire à sa base historique située au Cannet-des-Maures (Var).
Les opérations réalisées sur le site d’Angers Loire aéroport concerneront à la fois les visites préventives des hélicoptères et des interventions plus importantes telles que les changements de turbines, d’éléments mécaniques ou de pales… Côté emploi, cette annonce conforte dans un premier temps le poste du chef de base/mécanicien déjà présent. L’équipe de maintenance évoluera en fonction de l’activité.
Enfin, ce développement d’activité renforce le rôle de la plateforme en matière de santé publique (évacuations d’urgence, transports d’organes…) et générera de nouveaux revenus pour l’aéroport, liés notamment aux mouvements d’hélicoptères et aux livraisons de carburant.

Plus sur Babcock MCS France
Babcock MCS France assure l’exploitation d’aéronefs et met à disposition des moyens techniques et humains en support des besoins de l’Etat français. Afin d’assurer ses missions d’urgence en France, Babcock MCS France exploite une flotte de 33 hélicoptères répartis sur 28 bases hospitalières nationales. La société compte dans ses rangs plus de 200 membres d’équipage sur un total de 293 collaborateurs.

efficitur. mattis accumsan quis, id, elementum dapibus
Share This