Imprimer

Un message d’avenir adressé par les élus locaux pour la filière électronique

A l’occasion de l’inauguration des locaux de l’École supérieure d’électronique de l’Ouest (ESEO) en présence de la ministre déléguée chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique, Fleur Pellerin, Frédéric Béatse, Maire d’Angers, Jean-Claude Antonini, Président d’Angers Loire Métropole et Maï Haeffelin, Vice-présidente du Conseil régional des Pays de la Loire ont adressé un message d’avenir pour la filière électronique.

Ils ont rappelé qu’au-delà de la situation particulière de Technicolor, dramatique socialement, la filière électronique, notamment sur le segment de l’électronique professionnel, est une filière leader en région organisée autour de 400 entreprises dont un certain nombre de fleurons industriels, une filière également porteuse de projets, créatrice de valeur et d’emplois pour le territoire. La volonté convergente, récemment exprimée par les acteurs économiques et les collectivités, de créer à Angers un pôle de référence avec l’ambition de faire économiquement et techniquement autorité en Europe en matière d’électronique professionnelle a également été rappelée à cette occasion.

Les élus avait fait préalablement avec la ministre, Fleur Pellerin, un point sur la situation de Technicolor, une semaine avant la prochaine audience du Tribunal de commerce de Nanterre :

Pour Jean-Claude Antonini, Président de l’Agglomération Angers Loire Métropole : « L’inauguration de l’ESEO est l’occasion de donner à voir de la filière électronique une autre image que celle véhiculée depuis des mois par les difficultés du site Thomson Angers et l’irresponsabilité du groupe Technicolor. Angers est au coeur de la première région française d’électronique professionnelle avec plus de 400 entreprises, des établissements de formation et de recherche de pointe, des savoir-faire reconnus et une forte capacité d’innovation. Nous croyons en l’avenir de la filière électronique. L’ESEO participe de la mise en mouvement de la filière. Le plateau des Capucins devra rassembler demain les écoles, mais aussi les laboratoires de recherche et les entreprises de la filière, l’ambition est qu’Angers devienne un haut lieu de l’électronique en France et en Europe. »

Maï Haeffelin, Vice-présidente de la Région des Pays de la Loire précise « La filière électronique est déjà très organisée en région, à travers le cluster Lea Valley, notamment, mais il faut aller plus loin. C’est le sens du projet que nous portons avec les acteurs de la filière qui consiste à créer à Angers un technocampus de l’électronique, pôle d’excellence et de référence en matière d’électronique professionnelle à l’échelle européenne. Une feuille de route est en cours de définition, les contours et fondements du projet devraient être posés d’ici la fin de l’année. L’expérience du Technocampus EMC2, sur les matériaux à Nantes, nous a montré qu’un tel projet est un atout fondamental pour le territoire. A nous de prouver, à nouveau, que le volontarisme des industriels et des pouvoirs publics, peut faire bouger les lignes, infléchir l’avenir et permettre de maintenir et développer des activités et des emplois industriels sur le territoire. L’ESEO sera la première pierre de ce futur campus d’excellence dédié à l’électronique, d’où la portée symbolique de cette inauguration pour l’ensemble de la filière ».

Enfin, selon Frédéric Béatse, Maire d’Angers, « Concernant l’avenir du site et des salariés de Technicolor, la Ministre nous a confirmé être en contact permanent avec les grands donneurs d’ordre et maintenir une pression pour les convaincre d’apporter la charge nécessaire à la poursuite d’activité sur le site. Le groupe angevin Eolane travaille toujours à un projet de reprise : nous devons tout faire pour qu’il se concrétise, dans des conditions acceptables par tous. Nous continuons à rechercher et à pousser des solutions de réindustrialisation, y compris des solutions de reprise différée. Ma pensée va évidemment aux 351 salariés et à leur famille, secoués depuis des mois dans les soubresauts de cette affaire, et auxquels j’exprime à nouveau mon soutien et ma solidarité. »

Contacts presse : Ville d’Angers / Angers Loire Métropole : Corine Busson-Benhammou – 02 41 05 40 33 – 06 12 52 64 98
Région : Laurence Guimard – 02 28 20 60 61 – 06 83 50 10 83

L’ESEO en bref … Le nouveau campus high tech de 13 000 m², d’une capacité d’accueil de 1 250 étudiants,
est une véritable vitrine technologique et écologique. Grâce à ce nouveau site, l’ESEO pourra accueillir jusqu’à 1 500 étudiants à l’horizon 2015 et un flux de 250 diplômés /an. Le chantier a duré 18 mois de janvier 2011 à juin 2012.
Les acteurs de l’opération sous maitrise d’ouvrage ESEO
Assistance à maîtrise d’ouvrage : SARA
Architecte : Atelier Fréderic Rolland
Réalisation des travaux : Entreprise générale EIFFAGE
Le financement : 29 M€ TTC
Revente des locaux actuels par l’ESEO à l’UCO : 4,4 M€
Région Pays de la Loire : 6 M€ Département de Maine et Loire : 6 M€
Angers Loire Métropole : 5,9 M€ ESEO : 6,8 M€


Share This