Imprimer

La Ville est la garante des services et du dialogue avec les familles. A Angers, de nombreuses actions sont menées par la municipalité. Angers fait notamment partie des villes françaises qui répondent le mieux à l’attente des familles en termes d’accueil petite enfance. Une distinction qui se double d’une véritable diversité dans les modes de garde proposés.

« En couvrant 70 % des besoins d’accueil petite enfance, Angers jouit d’une situation remarquable. En France, la moyenne n’est que de 47 %. Si la Ville a le devoir de proposer ce service, nous avons aussi la chance de pouvoir nous appuyer sur des partenaires expérimentés.  » explique Christophe Béchu, maire d’Angers.

Afin d’être toujours plus performante dans son offre de services destinée aux familles, la Ville d’Angers souhaite aujourd’hui coordonner et animer un réseau de représentants des familles et des organisations concernées par les questions liées aux familles.

Elle crée ainsi la Conférence des Familles installée officiellement aujourd’hui (voir photos en pièces jointes).

Cette nouvelle instance consultative se compose de familles et de représentants institutionnels. Présidée par Caroline Fel, adjointe à la Famille et à la petite enfance de la Ville d’Angers, elle se réunira trois fois par an afin d’étudier les propositions exprimées par les familles et la Ville. Concrètement, ces avis pourront donner lieu à des adaptations dans les services rendus aux familles et à de nouvelles initiatives institutionnelles, citoyennes ou encore associatives.

« Pour constituer cette conférence, nous nous sommes appuyés sur les relais que sont les directrices et les éducateurs de jeunes enfants des crèches, les pôles éducatifs et sur les 48 responsables d’unité, présents au quotidien dans tous les établissements. Ils sont le trait d’union entre la crèche, l’école, la famille, la Ville et souvent l’accueil de loisirs. » développe Caroline Fel, adjointe à la famille et à la petite enfance.
La Conférence des familles sera composée au trois quart de familles aux profils très divers et représentatifs de la population angevine. Un collège « institutionnel » complètera cette assemblée.

38 sièges sont accordés aux familles avec une représentativité sociologique, géographique, homme/femme, et en terme d’âges des enfants. Chaque famille bénéficie d’un siège dans la Conférence. Le représentant, désigné par la famille, pourra changer selon le thème abordé (père, mère, adolescent, grands-parents…)

11 sièges sont accordés aux représentants des institutions et associations locales dont la Ville d’Angers, la Caisse d’Allocations Familiales, le Conseil Départemental de Maine-et-Loire, le CHU d’Angers, les lieux d’accueil enfants-parents, l’Union départementale des associations familiales, les maisons de quartier, l’Education nationale, les associations d’éducation populaire et de solidarité, les opérateurs Petite Enfance feront partie. Chacune bénéficiera d’un siège également. Le représentant, désigné par les institutions ou groupe d’institutions, peut changer selon le thème abordé.

Ces 11 sièges sont répartis comme suit :
– La Ville : 1 siège
– La CAF : 1 siège
– Le Conseil général : 1 siège
– Le CHU : 1 siège
– Les lieux d’accueil enfants-parents : 1 siège
– L’UDAF : 1 siège
– Les Maison de Quartier : 1 siège
– L’éducation nationale : 1 siège
– Les associations d’éducation populaire : 1 siège
– Les associations de solidarité : 1 siège
– Les opérateurs Petite Enfance : 1 siège

Le renouvellement de la Conférence se fera par moitié une fois par an, soit une nomination pour deux ans. Le premier renouvellement de la moitié des représentants aura lieu en juin 2016.


Share This