Imprimer

Jusqu’au samedi 21 mai 2011 à la bibliothèque Toussaint, les angevins pourront se confronter à une exposition originale composée de lettres rédigées par les détenus de la maison d’arrêt d’Angers. L’occasion pour chacun de s’intéresser à la question de l’action culturelle en milieu carcéral, d’en faire un état des lieux et de s’interroger sur ses objectifs.

La bibliothèque de la prison a pour rôle, comme n’importe quelle bibliothèque, d’encourager en son sein un climat de liberté intellectuelle, de curiosité, de responsabilité, de recherche créative, de sensibilité culturelle. Cette politique de développement de la lecture et d’ouverture au monde de la connaissance menée par l’Administration pénitentiaire d’Angers est la traduction d’une volonté d’intégrer le fonctionnement de la prison dans la cité. Elle répond à la volonté identique de la bibliothèque municipale et de la Ville de donner à tous les habitants de la cité la possibilité de se cultiver, de s’instruire, de se distraire ou de rêver.

Pour aider à la gestion de la bibliothèque de la maison d’arrêt d’Angers et aider le bibliothécaire détenu dans ses fonctions, la ville d’Angers a signé une convention de partenariat en janvier 2007 dans laquelle elle s’engageait à mettre à disposition des bibliothécaires professionnels. Ainsi, deux bibliothécaires municipaux se sont rendus régulièrement à la bibliothèque de la maison d’arrêt pour réorganiser le fonds. En 2008, la bibliothèque municipale avait ouvert son espace d’exposition à l’association socioculturelle de la maison d’arrêt pour l’exposition « Autofictions ». La bibliothèque municipale est donc heureuse aujourd’hui de rééditer cette initiative avec l’exposition « Je voulais vous dire : lettres de prison » qui présente des lettres de détenus rédigées lors d’ateliers d’écriture encadré par l’association socio-culturelle ASDASCS*, et des photographies réalisées également par des détenus dans le cadre du Festival du scoop et du journalisme en 2004.
Un fanzine consécutif à ces lettres a été réalisé et constitue une trace de l’exposition pour les visiteurs et usagers de la bibliothèque.

Une conférence sur l’action culturelle en prison
A cette occasion, Florine Siganos, sociologue et auteur du livre « L’action culturelle en prison : pour une redéfinition du sens de la peine » (L’Harmattan, 2008) donnera une conférence sur le sujet. Au cours de son intervention, elle reviendra sur son expérience de terrain dans cinq établissements pénitentiaires et elle s’attachera à expliciter comment l’action culturelle peut être un facteur de réinsertion sociale.
Le mardi 17 mai à 20h30, à la bibliothèque Toussaint

*Exposition réalisée en lien avec l’ASDASCS, association de soutien et de développement aux activités socio culturelles et sportives, et le Courrier de Bovet, association qui met en relation ses adhérents avec des personnes détenues qui font la demande d’un correspondant. Permanences du Courrier de Bovet : les samedi 14 et 21 mai de 10h00 à 17h30.

Share This