Imprimer

Pour cette 33e édition des Journées du Patrimoine, consacrée à la citoyenneté, plus de 130 visites et animations étaient proposées aux habitants de la communauté urbaine avec un éventail de lieux remarquables, insolites ou incontournables. Un programme à nouveau largement plébiscité par le public : cette année, 117 500 personnes ont visité les monuments et édifices de la communauté urbaine ou ont assisté aux nombreuses animations proposées pour l’occasion. Un nouveau record !

A Angers et dans la communauté urbaine, hôtels de ville, salles de mariage ou encore bureaux des maires étaient spécialement proposés à la visite pour cette édition dédiée à la citoyenneté.

L’agglomération angevine a enregistré une fréquentation totale de 27 500 personnes tous lieux confondus – contre 22 800 l’an passé -, soit une augmentation de 20 %.

Parmi les propositions les plus emblématiques, la reconstitution historique de la Grande Guerre au château du Plessis Macé a réuni près de 5 500 spectateurs sur deux jours.
Autre évènement marquant de cette édition, les Nuits du Patrimoine à la Constantinière à Soulaine-sur-Aubance, en collaboration avec le Centre National de Danse Contemporaine et la compagnie Amala Dianor, ont accueilli un public nombreux : ils étaient en effet 5 000 à découvrir ce lieu d’exception, entièrement restauré.
Le Château du Plessis-Bourré, l’espace Air Passion, le Château de Châteaubriant à Sainte-Gemmes-sur-Loire et le Musée-Château de Villevêque ont également vu leur jauge augmenter lors de cette édition.

La Ville d’Angers affiche une très belle fréquentation : 90 000 personnes se sont déplacées sur les visites et les animations. Une fréquentation d’autant plus exceptionnelle que le nombre de sites ouverts au public étaient moins important.

Le Grand Théâtre rencontre une fois de plus un vif succès. Ce joyau de l’architecture angevine, avec sa façade remarquable et ces coupoles magnifiques, est plébiscité par des milliers de curieux chaque année : plus de 8 700 en 2016.

Le château fait également partie du palmarès 2016 avec plus de 8 300 visiteurs sur ce week-end.

L’exposition « Angers patrimoine caché » à la Tour Saint-Aubin, qui proposait au public un panorama aérien de la ville ainsi que la découverte des lieux cachés à l’aide de casques immersifs, a réuni 4 500 personnes.

Autres propositions qui ont su capter l’intérêt du public : l’exposition Hélène Mugot à l’Abbaye du Ronceray avec plus de 4 100 visiteurs et les activités du Service Ville d’Art et d’Histoire de la Ville d’Angers (SEVAH) dans le cadre de ses 30 ans (4 700 visiteurs, dont 1 140 pour le « rallye famille »).

« Encore une année exceptionnelle pour les Journées Européennes du Patrimoine », se félicite Alain Fouquet, Adjoint à la culture et au patrimoine de la Ville d’Angers, qui précise : « A Angers, le public est nombreux et curieux. Les lieux les plus insolites comme les plus emblématiques affichent chaque année des fréquentations à la hausse durant ces deux jours.  » Un constat positif partagé par Véronique Maillet, Vice-Présidente d’Angers Loire Métropole en charge du tourisme : « C’est une véritable fête du patrimoine qui se joue chaque année dans l’agglomération angevine, avec son lot d’animations et de surprises. Les communes d’Angers Loire Métropole se sont particulièrement investies cette année pour organiser des évènements originaux et le pari s’avère une nouvelle fois gagnant : la fréquentation a battu tous les records. »


Share This