Imprimer

La Ville d’Angers, la communauté urbaine Angers Loire Métropole et le Centre Communal d’Action Sociale adaptent leur politique de l’habitat au vieillissement de la population. Les collectivités et les acteurs du logement du territoire se concertent depuis 2015 afin d’apporter des réponses adaptées aux projections démographiques. Près de 635 logements adaptés sont en cours d’aménagement.

En 2020, un Angevin sur trois aura plus de 60 ans. D’ici les cinq prochaines années, le nombre de personnes de plus de 85 ans sera multiplié par deux. Afin d’adapter l’offre de logement au vieillissement de la population, la Ville d’Angers, Angers Loire Métropole, le CCAS et les bailleurs sociaux Angers Loire Habitat, Immobilière Podeliha, Soclova et Logi Ouest ont engagé une réflexion fin 2015. Ils ont formalisé cet engagement à travers la convention « Réalisation d’une offre d’habitat favorable au vieillissement de la population ». Ce mercredi 28 mars 2018, les signataires présentent leur bilan d’application ainsi que l’avancement de leurs actions.

« Grâce à la signature de cette convention, la politique globale d’action pour le maintien à domicile des personnes âgées sera désormais adaptée, explique Maxence HENRY, adjoint à la Politique Intergénérationnelle et aux Seniors. L’engagement de la Ville contre l’isolement des personnes âgées et la volonté des bailleurs sociaux motivent cette démarche. »

635 logements adaptés aux seniors
La convention triennale engage les bailleurs sociaux à la livraison de 635 logements adaptés. Ces espaces de vie accessibles, sécurisés et situés à proximité des services, seront disponibles ou en cours d’aménagement fin 2018.

Autonomie des personnes âgées
La résidence Selma, bientôt livrée par Angers Loire Habitat, répond à ces critères. Elle se compose de deux bâtiments situés au cœur du quartier de la Roseraie. Ses 36 logements réservés aux seniors, ont été conçus et équipés afin de favoriser le maintien à domicile des personnes âgées.

Des dispositifs d’accompagnement complémentaires
La Ville est signataire de la charte de mobilisation nationale contre l’isolement social des âgés (MONALISA). L’équipe citoyenne de la Roseraie, formée en 2015 et dépendant du CCAS, a mis en place l’action « Juste quelques marches… une rencontre ». Les bénévoles ont organisé et servi 8 petits déjeuners aux seniors angevins avec l’aide des bailleurs sociaux. Cette initiative a été primée dans le cadre de l’appel à projets « Mobilisés dans les quartiers » de l’association MONALISA.

risus ut pulvinar accumsan efficitur. dapibus consectetur mattis Praesent sem, justo
Share This