Imprimer

Les travaux de rénovation du Centre de Congrès ont mis en lumière une quantité d’amiante beaucoup plus importante que prévu. Cet amiante à l’état solide est sans danger pour le public et le personnel. Sa dépose impacte toutefois le calendrier de livraison du bâtiment, dont la réouverture au public est désormais estimée au deuxième trimestre 2019.

Un désamiantage prévu dans l’appel d’offres initial

Comme le veut la réglementation, de nombreux prélèvements (232 au total) ont été réalisés sur tous les matériaux et composants accessibles du Centre de Congrès. L’analyse des échantillons, réalisée en laboratoire, est venue confirmer la présence d’amiante, notamment sur certains plafonds, peintures et enduits. Un lot désamiantage figurait bien au dossier d’appel d’offres initial.

Découverte d’une abondante présence d’amiante après le lancement des travaux

Le chantier de rénovation a débuté en janvier 2018 et a révélé une quantité d’amiante beaucoup plus importante. Les premières démolitions ont en effet permis l’accès à d’autres composants, dont l’analyse est venue confirmer la présence d’amiante à l’état solide, c’est-à-dire non-pulvérulente et non-émissive. Si elle s’avère sans danger pour l’exploitation de l’équipement tant pour le public que pour le personnel, l’opération de rénovation complète du Centre nécessite sa dépose.

Deux entreprises de désamiantage sollicitées

Après échanges avec la maîtrise d’œuvre et l’entreprise de désamiantage, la Ville d’Angers a décidé de confier à cette dernière l’enlèvement des éléments amiantés nouvellement découverts, à l’exception de ceux identifiés dans l’imposant local technique de traitement de l’air. Afin de minimiser les incidences sur le calendrier des travaux, le désamiantage de ce local a été confié à une autre entreprise.

Une réouverture au public estimée au deuxième trimestre 2019

Cette nouvelle donne impacte l’avancement de la rénovation. La dépose de l’amiante est en effet prioritaire dans chacun des locaux concernés avant toute poursuite des travaux. Le processus de désamiantage devrait s’étendre jusqu’au mois de juin 2018. Dans cette perspective, la fin des travaux de rénovation pourra être envisagée au cours du deuxième trimestre 2019.

Compte-tenu des délais nécessaires au ré-emménagement du site, à la mise en route des installations techniques et à leur appropriation par l’exploitant, la réouverture au public du Centre de Congrès rénové est estimée à cette même période.

Des solutions alternatives pour le festival Premiers Plans et pour les représentations de l’Orchestre national des Pays de la Loire sont en cours d’élaboration afin que ces événements se tiennent aux dates programmées dans d’autres sites de la ville.

Share This