Imprimer

Le Pôle métropolitain Loire-Bretagne, qui réunit les métropoles d’Angers, Brest, Nantes, Rennes et l’agglomération de Saint-Nazaire, ainsi que leurs 4 French Tech, a organisé le jeudi 31 mai à Paris un événement exceptionnel : la Ruée vers l'Ouest.
Un rendez-vous dédié au recrutement dans la filière numérique qui a permis de mettre en relation des profils qualifiés évoluant dans le numérique avec des startups de l'Ouest mais également d'accélérer la mise en réseau des écosystèmes French Tech.

Une soixantaine de talents parisiens sélectionnés face aux dirigeants des champions régionaux de la Tech

En mode afterwork, une quinzaine de Chief Executive Officers (CEO) d’entreprises du numérique parmi les plus prometteuses du Grand Ouest ont partagé leur expérience de startupers, leur connaissance de l’écosystème numérique et présentés les postes à pourvoir. 17 CEO et dirigeants de startups se sont prêtés au jeu des pitchs devant une audience aussi attirée par les nombreuses opportunités professionnelles que par le cadre de vie offert par les villes de l’Ouest. « On a pris la décision de partir, j’ai quitté mon poste il y a une semaine » confie un participant « mais je ne sais pas encore si je vais rechercher un nouveau poste ou monter mon entreprise. Pouvoir échanger avec tous les acteurs du territoire de cette manière, pour moi, c’est extraordinaire. » Parmi les entreprises volontaires pour participer à l’opération, des fleurons du numérique de l’Ouest, comme Klaxoon qui a levé 50 millions de dollars le jour même ou iAdvize, leader du marketing conversationnel, et une belle représentation des entreprises de l’Ouest en hypercroissance portant des projets innovants. Un seul message résonnait : l’Ouest recrute et l’on vous y attend.

 

Une opération de mise en réseau réussie pour construire un grand territoire numérique…

Avec plus de 700 startups et une filière numérique en pleine expansion, le Grand Ouest bat des records en termes de créations d’entreprises ou d’emplois liés au numérique ou encore en montant de levées de fonds. Le revers de la médaille ? Des difficultés à recruter pour les entreprises.

Pour les agglomérations de l’Ouest, représentées ce soir-là par Roselyne BIENVENU (1ère Vice-Présidente d’Angers Loire Métropole en charge des coopérations entre territoires), Emmanuel COUET (Président de Rennes Métropole), Lydia MANTZOUTSOS (Conseillère communautaire en charge du numérique à Saint-Nazaire Agglomération) et Johanna ROLLAND (Présidente de Nantes Métropole), cette action-talents s’inscrit dans le prolongement de leurs coopérations historiques en matière économique.

Au-delà des postes à pourvoir, c’est tout un écosystème dynamique et soudé qui s’est présenté à Paris. « Je suis ravi. J’ai rencontré deux candidats spécialisés dans le big data et pu échanger avec un CEO nantais qui utilise une technologie qui m’intéresse » témoigne Jean-François ISTIN, CEO de NDMac Systems.

et, id ut neque. libero. facilisis risus
Share This