Imprimer

Acquise en 2004 par la Ville d’Angers et depuis lors exposée en plein air sur la terrasse du musée des Beaux-Arts, la fontaine de l’artiste Niki de Saint-Phalle, L’Arbre serpents, a besoin d’une restauration complète de sa couche picturale qui s’écaille en différents endroits. Cette opération devrait s’étendre sur une année.

Avant que cette restauration longue et délicate ne démarre, l’œuvre doit être protégée des intempéries qui menacent son intégrité. Une structure métallique ménagée d’espaces d’aération vient d’être posée et recouvre actuellement l’œuvre. Sur chaque côté, un habillage graphique permettra très prochainement de visualiser la sculpture et d’expliquer au public les différentes étapes de la restauration.

Vous pourrez obtenir des informations régulières sur l’avancée de la restauration.sur www.musees.angers.fr et sur www.angers.fr

Share This