Imprimer

Christophe BECHU, Président d’Angers Loire Métropole, a inauguré ce lundi 10 juillet 2017, le premier tronçon des boucles vertes. Cet itinéraire cyclable relie Montreuil-Juigné à Angers en empruntant une ancienne ligne ferroviaire. L’aménagement de 9,2 km dédié aux déplacements doux renforce l’attractivité touristique du territoire. Angers Loire Métropole poursuivra son plan de développement des boucles vertes en investissant 2,4 millions d’ici 2020.

Les boucles vertes
Les boucles vertes sont des itinéraires spécialement aménagés pour les déplacements doux. Ce réseau, praticable à vélo et à pied, complète les itinéraires cyclables de la Loire à vélo, la Vélo Francette et le circuit de la Vallée du Loir. Il vise à un meilleur maillage du territoire afin de démultiplier l’offre de promenades sur le territoire de la communauté urbaine.

Un premier tronçon entre Montreuil-Juigné et Angers
Le premier tronçon des boucles vertes relie le camping de Montreuil-Juigné à Angers. Ce segment de 9,2 km utilise une voie ferrée désaffectée. Les travaux ont débuté le 10 avril dernier. Leur coût se chiffre à 1 152 356,34 euros TTC (voir le tableau en pièce jointe). Cette opération bénéficie d’un cofinancement du Fonds européen de développement économique et régional (Feder).

3,60 m de largeur pour les promeneurs
La section, en sable stabilisé renforcé, est large de 3,60 m. Elle est bordée d’accotements enherbés d’un mètre de largeur. Cet itinéraire de promenade est pensé pour le tourisme : sa pente est contenue à 2 % maximum. La traversée des chaussées est sécurisée pour les piétons et les cyclistes grâce à un dispositif de chicanes.

De nouveaux itinéraires en projet
Sur le même modèle, une nouvelle voie cyclable de 2,3 km sera aménagée entre Saint-Barthélemy et Angers en 2018. Les études sont en cours et les rails ont d’ores et déjà été déposés. D’ici 2019, avec l’aménagement du pont de Segré (750 m), 12,2 km de voies dédiées aux déplacements doux seront opérationnels. Chaque année, d’ici 2020, la communauté urbaine aménagera de nouveaux tracés pour un coût total de 2,4 millions d’euros. Ces nouvelles liaisons relieront les communes de Cantenay-Epinard, Ecouflant, Avrillé, Bouchemaine, Trélazé ou encore les Berges de Maine (voir le plan en pièce jointe).

Un enjeu touristique mais pas seulement
Ces itinéraires contribuent à la mise en valeur du patrimoine naturel et des sites d’exception que sont le Val de Loire (classé à l’Unesco), les basses vallées angevines et les bassins navigables. Ce projet global répond à un enjeu touristique et environnemental. L’aménagement des boucles vertes constitue un facteur de développement économique et un atout pour la création d’emploi. Cela s’inscrit également dans la politique d’Angers Loire Métropole de développer l’offre de déplacement domicile-travail.

Pièces jointes :

  • communiqué de presse : Inauguration du premier tronçon des boucles vertes
  • récapitulatif financier
  • croquis
  • plan des boucles vertes
  • photo – copyright Ville d’Angers – > Stéphane PIEDNOIR, Maire de Montreuil-Juigné, Dominique BREJEON, Maire de Saint-Barthélémy, Marc LAFFINEUR, Maire d’Avrillé et Christophe BECHU, Maire d’Angers et Président d’Angers Loire Métropole

Share This