Imprimer

Distribués déjà dans quatre quartiers d’Angers, les filets solidaires arrivent prochainement à la Roseraie et Belle-Beille. Ils permettent aux Angevins à revenus modestes d’acheter à bas prix fruits et légumes de saison.

Lancés au printemps 2011 dans les quartiers Justices/Madeleine/Saint-Léonard et Hauts-de-Saint-Aubin, les etquot;filets solidairesetquot ; ont rapidement fait la preuve de leur utilité. Depuis le démarrage, Monplaisir et Deux-Croix/Banchais ont rejoint la démarche. A partir du 16 novembre, c’est au tour de la Roseraie. Belle-Beille suivra à compter du 14 décembre.

Le principe est simple : récupérer des fruits et légumes parmi les invendus du MIN d’Angers, les conditionner en filets de cinq kilos pour les revendre à bas prix. Ainsi les filets solidaires font d’une pierre deux coups, en réduisant le gaspillage issu de la destruction des invendus et en permettant aux Angevins à revenus modestes d’accéder à des produits frais et de saison. Mieux : l’activité liée au tri des produits, à leur conditionnement et à leur transport permet des créations d’emploi par l’entreprise d’insertion du Jardin de Cocagne angevin.

Tous les Angevins titulaires de la carte Partenaires peuvent bénéficier des filets solidaires. Cette carte étant ouverte aux foyers justifiant un quotient familial inférieur ou égal à 706 euros, l’initiative n’est pas réservée qu’aux personnes en grande difficulté.

Les filets sont vendus de 2,50 à 6 euros en fonction des revenus. Pour permettre cette dégressivité, une part du coût des filets est prise en charge par le Centre communal d’action sociale d’Angers.

Les filets sont vendus dans les maisons de quartier et salles associatives des quartiers concernés (réservation au moins une semaine à l’avance).

Plus d’infos sur www.angers.fr/

Share This