Imprimer

Les commémorations du 8 mai 1945 ont été l’occasion de mettre à l’honneur deux parrainages militaires historiques entretenus par la Ville d’Angers avec l’escadron Anjou et la Frégate Légère Furtive Courbet. Des parrainages qui offrent à de jeunes Angevins en cours de formation l’opportunité de découvrir les métiers militaires lors de rendez-vous exceptionnels.

15 jeunes Angevins préparant leur Brevet d’Initiation à l’Aéronautique ont ainsi pu découvrir le métier de pilote, le samedi 7 mai 2016, à bord de l’avion de transport militaire Transall de l’escadron Anjou stationné sur le tarmac de l’aéroport d’Angers.
De leur côté, 10 jeunes de la Préparation Militaire Marine ont pu passer 3 jours à bord de la Frégate Légère Furtive (FLF) Courbet, dans le cadre d’un exercice en mer réalisé au mois d’avril dernier.

etquot ;Ces rendez-vous exceptionnels sont l’occasion de faire vivre ces parrainages, non exclusivement à travers l’aspect protocolaire ou commémoratif, mais à des fins éducativesetquot ; explique Karine ENGEL, Adjointe au Maire d’Angers chargée du Devoir de Mémoire et Des Anciens Combattants.

Angers est ville-marraine de l’escadron Anjou depuis 1963. Basés à Evreux, les avions de transport de l’escadron Anjou survolent régulièrement notre territoire à basse altitude, comme ce fut le cas hier lors de la cérémonie commémorative du 8 mai 1945.
En 1999, la Ville est également devenue marraine de la FLF Courbet, déployée dans l’océan indien et le golfe persique dans le cadre de la protection du trafic commercial, notamment en matière de lutte contre le narcotrafic et la piraterie. Basée à Toulon, cette frégate possède la particularité d’avoir baptisé l’ensemble de ses coursives aux noms des rues d’Angers.
A noter qu’une maquette de la frégate est exposée en permanence dans le hall de la mairie d’Angers.

***

Ville de tradition militaire, Angers accueille depuis 1945 l’une des plus vieilles écoles militaires de France, l’Ecole du Génie qui forme les personnels de l’armée de Terre aux métiers du génie. Elle accueille près de 3 000 stagiaires par an. Le 6ème régiment du Génie, basé à Angers depuis 121 ans, envoie ses unités au Mali, Sénégal, en Centre Afrique, Guyane, etc. pour répondre dans l’urgence à des missions d’intervention militaires et humanitaires. Le Centre national de déminage humanitaire sensibilise chaque année plus de 5 000 personnes au danger des mines. Enfin, Angers est membre de l’association des villes marraines des forces armées.

Share This