Imprimer

L’association gestionnaire de la Ludothèque angevine a pris la décision de se dissoudre mardi 8 janvier, à l’occasion d’une assemblée générale.

La Ville d’Angers et les représentants de l’association se sont rencontrés jeudi 10 janvier. L’objectif était de trouver des solutions afin que l’association soit en mesure d’assurer aux salariés les droits légitimes dans le cadre de la rupture de leur collaboration, mais aussi que les bénévoles en charge de la gouvernance ne soient pas impactés financièrement à titre personnel du fait de la dissolution.

Il s’agissait par ailleurs, lors de cette rencontre, de se donner ensemble les meilleures chances pour qu’une activité de prêt de jeux soit en mesure de perdurer dans le quartier de la Roseraie.

Le dialogue s’est déroulé dans un climat serein et les échanges se sont avérés constructifs.

A l’issue de cet échange, il a été décidé d’un commun accord entre la Ville d’Angers et l’association :

• La collectivité versera à l’association 50 % de la subvention 2019 afin que celle-ci puisse faire face à ses engagements financiers. Le montant de cette aide sera ajusté en cours d’année au regard de la clôture effective des comptes de l’association ;

• Une convention sera établie et présentée au prochain Conseil municipal afin d’acter le versement de cette subvention. Dans cette convention, l’association s’engagera à transmettre à titre gracieux le fond de jeux, soit à une association qui prendrait le relais dans le cadre d’un nouveau projet associatif, soit à la Ville si aucune initiative n’était constatée, auquel cas la collectivité assurera cette activité directement au travers de ses services de proximité ;

• Une proposition de collaboration sera faite à un membre du personnel actuellement en contrat de professionnalisation, et ce dans le but que cette personne poursuive les activités périscolaires jusqu’à la fin de l’année 2019 ;

• Un rendez-vous sera organisé dans les meilleurs délais avec les bénévoles qui souhaiteraient créer une nouvelle association, rendez-vous qui devra préciser notamment le soutien qu’apportera la Ville d’Angers à ce nouveau projet associatif au sein du quartier de la Roseraie.

 

Caroline FEL, adjointe au maire chargée de l’enfance et de la famille

Emilie LENAIN, présidente de la Ludothèque angevine

Share This