Imprimer

Deux têtes de sangliers ont été accrochées aux grilles du chantier de la future mosquée d’Angers, qui doit voir le jour dans le quartier des Hauts-de-Saint-Aubin.

Cet acte raciste est totalement inacceptable et je le dénonce avec la plus grande fermeté.

Des agissements de la sorte sont intolérables dans une République et doivent être punis au regard de la loi.

Au nom des élus du conseil municipal, je veux apporter mon soutien le plus déterminé à l’AMA, qui porte le projet de construction de la future mosquée.

Christophe BÉCHU,
Maire d’Angers.

Share This