Imprimer

Après l’arrivée de l’exceptionnel montage d’un okapi en septembre dernier (toujours visible dans la salle des mammifères), l’animal est de retour au muséum sous une autre forme cette fois !

C’est un squelette entièrement monté sur patte que les visiteurs peuvent désormais contempler à l’étage, sur le palier de l’hôtel Demarie-Valentin. Ce montage, rare dans les muséums, permet d’observer finement l’anatomie de cet animal de la famille des girafes : vertèbres cervicales massives et allongées, pattes à nombre de doigts pair (c’est un artiodactyles) et dents plates caractéristiques des herbivores.

C’est l’évolution des vertébrés qui devient ainsi palpable grâce aux nombreux squelettes présentés au muséum d’Angers.

Share This