Imprimer

Rendez-vous populaire incontournable de la rentrée, Les Accroche-cœurs investissent l’espace public et proposent un spectacle effervescent mêlant les disciplines artistiques. Dans une ambiance festive et joyeuse, ce festival d’arts de rue réunit chaque année plus de 200 000 spectateurs, amateurs et inconditionnels de théâtre, danse, cirque et arts plastiques.

Pour cette 18e édition, la Ville d’Angers reprend les rênes du festival cette année en collaboration avec un programmateur artistique : l’agence niortaise Le Loup Blanc emmenée par Jacques Humbert, également directeur artistique des Fanf’Oiron et de Jour de Loire.

Proposition d’ours

Un ours vidéo full HD et web ainsi que des photos seront disponibles en téléchargement dimanche 11 septembre à partir de 12h via le lien Dropbox suivant :
https://www.dropbox.com/sh/ieynw3304e7t5e2/AAClkcjEWu3oTlxp1Bvwy3Lia?dl=0
L’ours se composera d’images d’ambiance des spectacles et des déambulations, d’un micro-trottoir du public, d’interviews du programmateur et des organisateurs.

LA 18e EDITION DES ACCROCHE-COEURS A ANGERS


Du chant du monde à la joie de vivre

Cette année, près de 40 projets artistiques de niveau international seront proposés gratuitement lors de cette édition consacrée à l’Apocalypse, un thème profondément inscrit dans le patrimoine culturel angevin. Le festival se fera ainsi l’écho du cinquantenaire de la mort de Jean Lurçat et de l’exposition « Jean Lurçat. L’éclat du monde » qui se tient en ce moment même au musée des Beaux-Arts d’Angers. L’occasion pour le public de (re)découvrir la monumentale tenture de l’Apocalypse du Château d’Angers ainsi que le « Chant du Monde », l’une des œuvres majeures de Jean Lurçat exposée dans le musée qui lui est consacré. Une fresque exceptionnelle, dont le titre pressenti initialement résume l’esprit du festival : « la joie de vivre ».

La ville métamorphosée

Pour cette édition 2016, 6 plasticiens travailleront activement à la transformation de la ville. Entre deux spectacles ou entre deux rives, les festivaliers découvriront la ville sous un nouveau jour. Des installations plastiques – dont le gigantesque tissage de Vortex-X – jalonneront le cœur du festival. Une procession de petits bateaux scintillants, quatre tours dorées, une installation de blasons, un tressage de bandelettes issues du recyclage…

La programmation des spectacles vivants

La programmation de spectacles grand format résume l’orientation générale de cette 18ème édition. A l’agressivité burlesque des machines pétaradantes et polluantes de la Compagnie Titanick répond la poésie onirique de la Compagnie des Quidams. En apothéose, samedi soir, le Groupe F nous rappelle la précarité de l’homme face à son environnement dans un univers riche en similitudes avec l’univers esthétique du Chant du monde de Jean Lurçat.

Les engins de Titanick et les chevaux des Quidams déambuleront à travers les artères de la ville en annonce de leurs futures représentations. Les formations acoustiques musicales circuleront dans les artères les plus commerçantes de la ville. Les plus théâtrales d’entre elles, notamment la Horde Rouge, auront une tonalité inspirée par les tapisseries patrimoniales de l’Apocalyspe et du Chant du Monde.

Des spectacles aux jauges plus restreintes seront tantôt ludiques et festifs tantôt sérieux et engagés comme Komplex-Kapharnaüm qui valorisera notre prise de conscience dans le recyclage et interrogera notre regard sur les SDF, ou encore la loufoque Compagnie belge d’Outre Rue qui tentera de mesurer le taux de radioactivité des badauds.

Programmation complète :
https://www.dropbox.com/sh/ieynw3304e7t5e2/AAClkcjEWu3oTlxp1Bvwy3Lia?dl=0

Quelques chiffres

• 8ème édition
• Plus de 200 000 spectateurs sur 3 jours
• 40 propositions artistiques
• 1 900 Angevins investis sur des projets participatifs
• 320 artistes
• 80 techniciens
• 5 compagnies étrangères
• 4 spectacles jeune public
• 9 créations plastiques spécialement réalisées pour le festival
• Un village des saveurs
• 50 participants au Championnat du Monde de Conversation en 2015
• 3 bals dansants


Share This