Imprimer

La clôture du festival Cinémas d’Afrique s’est tenue ce samedi 16 avril au rythme du groupe Punta Negra, du Congo. Une ambiance festive et chaleureuse au Centre de Congrès pour clore cette 13ème édition marquée par la qualité des échanges. A saluer également l’implication des bénévoles sans lesquels le festival ne pourrait avoir lieu. Une centaine de personnes se sont investies pour que le festival soit une réussite.

Les réalisateurs invités se sont impliqués pour rencontrer le public en apportant autant d’éclairages, de points de vue, de regards venus d’Afrique, à un public curieux.

Deux catégories de prix ont été décernées.

Le public a attribué le prix du court métrage au film Tiraillement de Najwa Slama, de Tunisie.
Le prix du film documentaire a été décerné à Koukan Kourcia, Le cri de la tourterelle de Sani Elhadji Magori, du Niger.
Le prix du long-métrage a été attribué à Teza de Haïlé Gerima, d’Ethiopie.

Le jury jeune a quant à lui attribué le prix du meilleur court métrage à Tiraillement de Najwa Slama, un film salué pour la qualité de son propos par rapport aux relations homme-femme en Tunisie. Le prix du long métrage a été décerné au film Le poids du serment de Kollo Daniel Sanou, du Burkina Faso,film qui porte un regard percutant sur l’histoire de l’Afrique de l’ouest, prise entre religion traditionnelle, religion révélée et secte.

Le festival Cinémas d’Afrique se tient tous les deux ans à Angers, au printemps. Il présente une sélection de films inédits de tout le continent, du Cap en passant par Alger. Pour chaque film un représentant est invité, afin de permettre des temps d’échange avec le public. Une semaine qui a permis de découvrir l’Afrique… depuis l’Afrique.

La conférence de presse de bilan du 13e festival Cinémas d’Afrique se tiendra jeudi 28 avril 2011 à 14h30, salle du Bellay, à l’Hôtel de Ville d’Angers.

Share This