Imprimer

Jeudi 25 octobre 2012, à Rennes, Daniel Delaveau, Président de Rennes Métropole, Patrick Rimbert, Vice-Président de Nantes Métropole, François Cuillandre, Président de Brest Métropole Océane, Jean-Claude Antonini, Président d’Angers Loire-Métropole, accompagné de Frédéric Béatse, Maire d’Angers, et Joël Batteux, Président de Saint-Nazaire Agglomération, ont réuni, pour la première fois, le Pôle métropolitain Loire-Bretagne (PMLB), sous sa forme de syndicat mixte.

Dans un contexte de concurrence très forte entre les territoires à l’échelle européenne, et parce que les métropoles ont la responsabilité de contribuer au redressement et à la reprise de la croissance en France, Angers, Brest, Nantes, Rennes et Saint-Nazaire, mobilisent leurs forces au bénéfice de leurs territoires, moteurs du développement de l’Ouest de la France. Avec le Pôle métropolitain Loire-Bretagne (PMLB), leur objectif est d’accroitre leurs relations, pour renforcer, en complémentarité avec les régions, l’attractivité du grand territoire Loire-Bretagne, d’expérimenter de nouvelles formes de relations institutionnelles, basées sur le volontariat. Les principes qui guident leur action sont la recherche du consensus et le pragmatisme, qui leur permettront de produire des actions concrètes et génératrices de valeur ajoutée pour leurs territoires.

Modèle de coopération innovant, le PMLB a adopté son programme de travail pour 2013 qui sera approuvé par les conseils communautaires de chaque agglomération membre d’ici la fin de l’année 2012.

Deux types de coopérations ont déjà été identifiés : des échanges réguliers de bonnes pratiques (notamment dans les domaines des plans énergie climat, de l’emploi et de la culture, de la mutualisation des services), ainsi que la mise en œuvre d’actions concrètes d’intérêt métropolitain dans quatre domaines :

etgt ; l’accessibilité du territoire Loire-Bretagne : L’accessibilité ferroviaire, aéroportuaire, portuaire et logistique du Grand Ouest constitue un enjeu majeur et donc un axe de travail prioritaire pour le PMLB. Il s’agit d’une démarche globale qui devra, à terme, englober l’ensemble des modes de transports, ainsi que leurs interconnexions dans une approche multimodale. Le Pôle métropolitain portera, notamment, à l’occasion du débat public qui sera ouvert en 2013 à propos des lignes ferroviaires Rennes-Brest/Rennes-Quimper et Nantes/Rennes/Bretagne sud, une position commune auprès de l’Etat, de RFF et des régions ;

etgt ; l’excellence et la visibilité de la recherche et de l’enseignement supérieur : Les membres du Pôle métropolitain pensent que les futures politiques contractuelles proposées par le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche doivent être élaborées en associant les différentes échelles territoriales. Les contrats de projets Etat-Région pourraient évoluer en « contrats de projets Etat-Territoire », incluant un volet métropolitain, gage d’une véritable cohérence entre tous les acteurs, au niveau local comme national, puisque la France ne saurait se passer de l’excellence de l’Ouest dans les domaines des TIC, des Matériaux, de la Mer, de la Santé, de l’Agro-alimentaire et du végétal. Le Pôle métropolitain Loire-Bretagne participera à cette mise en cohérence. Il mettra notamment en place une coordination des politiques publiques entre ses membres, il soutiendra également une présence commune lors d’un prochain salon de l’enseignement supérieur.

etgt ; le développement économique : Le Pôle métropolitain permettra de mutualiser et de mettre en perspective les actions de promotion économiques à l’échelle de la métropole. Ainsi, il participera aux salons nationaux et internationaux les plus importants (le Mipim à Cannes, par exemple), il conduira une réflexion sur les outils de promotion du territoire à l’international, permettant par son envergure d’attirer l’attention des investisseurs internationaux, et proposera des actions conjointes en matière d’organisation d’évènements majeurs.

etgt ; le lobbying pour une prise en compte du fait urbain dans les contractualisations nationales et les dispositifs européens :
dans le cadre de la réflexion sur les grandes orientations stratégiques de la politique européenne de cohésion 2014-2020, le PMLB entend rappeler des objectifs communs et défendre la prise en compte du fait urbain, facteur majeur du développement durable et solidaire des territoires.

Espace de coopération et de mutualisation des ressources, le PMLB sera le lieu d’animation et de coordination de ces actions entre les partenaires. Il mènera un travail de veille et d’études, émettra des recommandations, et impulsera les actions de coopérations.

Des actions de coopération et des mobilisations communes ont déjà été engagées en faveur du futur aéroport international du Grand Ouest (Notre-Dame-des-Landes) et de sa future desserte ferroviaire rapide, du projet de ligne LGV, dans le domaine de la culture (coopérations entre les Opéras d’Angers, de Nantes et de Rennes), de l’enseignement supérieur et de la recherche (dans le cadre notamment des initiatives d’excellence) et du développement économique (participations conjointes à des salons).

L’ambition du Pôle métropolitain consiste à promouvoir le dialogue territorial, le travail en réseau et les coopérations à géométrie variable (en matière de promotion économique, d’accessibilité, d’enseignement supérieur et de recherche, de visibilité internationale. Il s’inscrit dans un partenariat ouvert avec les acteurs des métropoles (maires, acteurs économiques, société civile) et les collectivités des régions bretonnes et ligériennes.

Aboutissement institutionnel d’une coopération engagée depuis de longues années, le PMLB est présidé par Daniel Delaveau, Président de Rennes Métropole, élu pour un premier mandat. Le siège du Pôle métropolitain a été officiellement installé à Rennes.

Chiffres-clés sur le Pôle métropolitain Loire-Bretagne

– cinq agglomérations qui totalisent 110 communes,
– 2,4 millions d’habitants,
– plus d’1 million d’emplois,
– près de 170 000 étudiants,
– 20 000 chercheurs.

A propos de la création du Pôle métropolitain Loire-Bretagne

Les agglomérations d’Angers, Brest, Nantes, Rennes et Saint-Nazaire entretiennent des coopérations depuis plus de vingt ans. Conscientes de l’intensité de leurs échanges et de l’interdépendance de leurs bassins de vie et d’emploi, elles ont formalisé leur volonté de coopérer en 2005, en s’associant au sein de l’Espace métropolitain Loire-Bretagne (EMLB). L’EMLB est devenu Pôle métropolitain Loire-Bretagne (PMLB) officiellement créé par arrêté préfectoral en juillet 2012. Ces étapes de renforcement des liens entre les cinq agglomérations du grand Ouest manifestent la nécessité de coopérer pour peser davantage à l’échelle nationale et européenne.

Contacts presse
Rennes Métropole :
Aude Lafeuillade 02 23 62 22 34
a.lafeuillade@agglo-rennesmetropole.fr

Nantes Métropole :
Nacéra Arnauld des Lions 02 40 99 48 44
nacera.arnauld-des-lions@nantesmetropole.fr

Saint-Nazaire agglomération Carene :
Bruno Leduc 02 51 16 48 61
leducb@agglo-carene.fr

Angers Loire Métropole :
Corine Busson-Benhammou 02 41 05 40 33
Corine.Busson-Benhammou@ville.angers.fr

Brest Métropole Océane :
Laurent Bonnaterre 02 98 00 82 0
laurent.bonnaterre@brest-metropole-oceane.fr






Share This