Imprimer

Les élus s’inquiètent de la baisse de la scolarisation des 2-3 ans.

A l’occasion de la rencontre du réseau petite enfance des villes de l’Ouest, jeudi 15 mars 2012 à Rennes, les élus délégués à l’enfance d’Angers, de Brest, de La Roche sur Yon, du Mans, de Nantes, de Rennes et de Tours s’inquiètent des conséquences de la diminution de la scolarisation en maternelle des enfants de 2-3 ans.

En cette période de l’année où les parents d’enfants d’enfants de 2 et 3 ans rencontrent des difficultés majeures pour les scolariser, les parents d’enfants plus jeunes se heurtent au peu de places à se libérer dans les accueils de la petite enfance, du fait de la faiblesse des départs vers l’école. Les élus pointent les impacts négatifs du recul de l’âge d’accès à la scolarisation – qui va parfois au-delà de l’âge de trois ans.

Depuis plusieurs années scolaires, dans chacune des villes du réseau petite enfance des villes de l’Ouest, les inscriptions montrent un net recul de l’âge d’accès en maternelle. Cet état de fait neutralise les efforts faits par les collectivités pour créer de nouvelles places d’accueil (les enfants non-scolarisés restent plus longtemps dans les modes d’accueil destinés aux plus petits). Dans son rapport du 11 février 2011, le Haut conseil pour la famille pointait d’ailleurs un effet etquot;vases communicantsetquot ; : entre 2008 et 2009, les 20 000 places supplémentaires d’accueil créées pour la petite enfance ont été accompagnées d’une baisse du nombre d’enfants de 2-3 ans scolarisés (25 000 en moins sur la même période).

Les élus des collectivités du réseau petite enfance des villes de l’Ouest redisent aujourd’hui leur volonté d’oeuvrer en faveur de l’égalité des chances et pour la réussite de chaque enfant, ainsi que leur désir de construire une continuité éducative entre les accueils petite enfance et la maternelle. Ils souhaitent favoriser la scolarisation des 2-3 ans, reconnue comme facteur de réduction des inégalités scolaires, en faisant en sorte qu’elle bénéficie des moyens et des compétences nécessaires aux spécificités de cette tranche d’âge en termes de psychologie, de pédagogie et de rythme de vie.

Contacts presse :
•Ville d’Angers : Corine Busson-Benhammou – 02.41.05.40.33. – corine.busson-benhammou@ville.angers.fr
•Ville de Brest : Laurent Bonnaterre – 02.98.00.82.05. – laurent.bonnaterre@brest-metropole-oceane.fr
•Ville de La Roche sur Yon – Karine Durquety – 02.51.47.45.12 – durquetyk@ville-larochesuryon.fr
•Ville du Mans : Brigitte Glon – 02.43.47.36.01. – brigitte.glon@ville-lemans.fr
•Ville de Nantes : Tiphaine Eslan – 02.40.41.64.36. – presse@mairie-nantes.fr
•Ville de Rennes : Aude Lafeuillade – 02.23.62.22.34. – a.lafeuillade@agglo-rennesmetropole.fr
•Ville de Tours – Mathilde Ayral – 02.47.21.64.33 – m.ayral@ville-tours.fr






Share This