Imprimer

Les Rencontres de l’éducation populaire se poursuivent ce dimanche sur le thème « Education populaire et puissance d’agir », à l’occasion du forum des associations Agora, qui se tient ce week-end au parc des Expositions d’Angers.

L’éducation populaire, qui trouve sa source dans différents courants de pensée du XIXe siècle (le christianisme social, les mouvements laïcs et le mouvement ouvrier) est un courant d’idées qui vise à permettre à chacun de participer au débat public et de trouver sa place dans la société. Ceci en s’appuyant notamment sur la diffusion et le partage des savoirs et la production coopérative de connaissances.

Les Rencontres organisées ce week-end visent à dresser un premier état des lieux et à élaborer des propositions d’actions collectives. Aux acteurs de l’éducation populaire, ces rencontres offrent un lieu de débats, de propositions et de mise en réseau. Pour les Angevins et curieux, elles sont un lieu d’information sur la très riche offre en la matière.

Les débats

13h-14h30 L’Education populaire a-t-elle un avenir ?
Conférence populaire animée par la Compagnie Cie Gaïa et la Compagnie Myrtil.

14h-15h15 « Culture(s), art(s), expression(s) : Quelles opportunités pour l’éducation populaire ? »
Animé par Radio G !/RCF/Radio Campus Angers et Ali Aït Abdelmalek.
Avec Marc Lacreuse, co-fondateur du collectif « Education populaire et Transformation sociale » et de son site mille-et-une-vagues.org, Nicolas Roméas, après un passage à France Culture, fondateur de la revue Culture(s), Politique(s) et Société(s) Cassandre/Horschamp en 1995. Stéphane Furet, intervenant au Pavé, éducateur populaire, Guillaume Agsous et Benjamin Delrue, Nouvel R, musiciens, Marc Legros, photographe, Loïc Méjean metteur en scène et chercheur en Sciences sociales.

16h-17h15 « Ecouter, apprendre, transmettre, critiquer, revendiquer : aujourd’hui quelles démarches d’émancipation citoyenne ? »
Animé par Angers Télé et Ali Aït Abdelmalek.
Avec Michel Chauvière, sociologue, directeur de recherche émérite au CNRS, membre du Cersa université Paris 2, vice-président de L’appel des Appels, Omar Zana, sociologue, maître de conférences, responsable du laboratoire VIetamp;S-Le Mans Université du Maine, Joëlle Bordet, psychosociologue, chercheur au CSTB, Fabrice Di-Fallah, Karaté Timing Evolution, Patrick Chlasta, les Francas.

Les rencontres

10h-11h30 Spectacle-petit déjeuner/Conférence gesticulée.

Le Plein d’énergie : une autre histoire du militantisme… ou comment changer le monde en toute humilité
Spectacle présenté par Scop Le pavé/Anthony Brault, animateur socio-culturel, coordinateur du Club Loisirs Action Jeunesse, animateur de débats de rue avec l’association Lézards Politiques, Formateur BAFA – BAFD. Lieu : Espace Novaxia.

11h30-12h45 Rencontre avec la Caravane de la mémoire/ACLEFEU.

Mémoires et histoires de la prise de parole des habitants des quartiers. Lumière sur 30 ans de mobilisations citoyennes pour l’égalité et contre le racisme dans les quartiers populaires. Lumière sur plus de 30 ans de participation et de prise de parole des habitants des quartiers populaires et des associations qui en ont émergé.

15h30-16h Les porteurs de paroles / Compagnie Crue.

Interventions permettant à des passants et des habitants absents des lieux traditionnels d’échanges (institutions, associations…), de se rencontrer et de s’y exprimer publiquement. Action proposée par les maisons de quartiers et centres socioculturels d’Angers

Les projections espace audiovisuel

L’éducation populaire, monsieur, ils n’en n’ont pas voulu, SCOP LE PAVE, 2008, 30′ (extraits). Women are heroes (extraits) JR, 2011, 85′. L’éducation populaire : pour quoi faire ? Comment faire ? Christian Maurel, 20′. Pensées d’Images, Primé Linéa, 2013, 10′ diaporama silencieux. Douce France, la saga du mouvement beur, Mogniss H. Abdallah, 1993, 80′. L’éducation populaire vue par… Céméa, 2013, 15′.

Les expositions

Les banques, ça nous intéresse ! Et vous ? ATTAC 49
Expliquer le système qui a permis aux banques de provoquer la crise des etquot;subprimesetquot ; partie des USA. Comprendre les faces cachées du système bancaire.

« 36 » Petite histoire(s) de l’éducation populaire. Ligue de l’Enseignement/FOL
Cette exposition est composée de 16 panneaux ayant pour thème : Le front populaire, Dignité ouvrière et temps libre, Un an et Dix sept jours, Culture, sports et loisirs : l’action de Léo Lagrange, Culture et Education Populaire, La révolution française : Modernité de Condorcet, Premier mouvement d’éducation populaire : Jean Macé et la Ligue de l’enseignement, L’essor du mouvement ouvrier, L’éducation populaire et la résistance.

Masta/Nouvel R. Exposition du texte du groupe NouvelR
C’est pas les étoiles qui m’ont guidé, c’est pas la foi qui m’a aidé, Je n’ai jamais cru en autre chose qu’en une solide ténacité. Regarde les implorer et questionner Le Très Grand, Un peu plus tard à pleurer et critiquer le néant.

Questions dont on ne peut pas faire l’économie. Les petits débrouillards
Il s’agit de sensibiliser le grand public, en particulier les jeunes, aux conséquences des choix de développement et des modèles économiques pour l’homme, l’environnement et, d’une façon générale, l’organisation de la société et ses valeurs.

Mémoires et histoires de la prise de parole des habitants des quartiers La caravane de la mémoire/ACLEFEU.
Lumière sur 30 ans de mobilisations citoyennes pour l’égalité et contre le racisme dans les quartiers populaires. Lumière sur plus de 30 ans de participation et de prise de parole des habitants des quartiers populaires et des associations qui en ont émergé.

L’Ame d’Angers : une démarche. Marc Legros
De l’autoportrait au portrait collectif, de Verneau à la ville : une démarche photographique.
Hommes et Femmes d’Afrique dans l’histoire de France. Anjou Téranga Sénégal.

Agora, au parc des expositions d’Angers, dimanche 9 novembre, de 11h à 18h. Entrée gratuite.

Pièces jointes :

ogramme_AGORA.pdf
Share This