Imprimer

Près de 200 habitants du quartier de Belle-Beille étaient présents hier soir lors de la réunion publique présidée par le Maire d’Angers. Les chantiers d’aménagement, le développement et la rénovation urbaine du quartier, la tranquillité publique et l’animation culturelle ont notamment fait l’objet d’échanges entre les élus et les riverains.

Christophe BECHU, Maire d’Angers, et Sophie LEBEAUPIN, Adjointe du quartier Belle-Beille, ont présenté ce mardi 24 mai aux riverains le bilan des actions mises en œuvre depuis la précédente journée de quartier, réalisée en décembre 2015. Ils étaient accompagnés des élus de la Ville en charge des thématiques abordées.

Parmi les nombreux sujets évoqués, on note :

1. Les chantiers programmés dans le cadre du Plan Urgence Voirie

414 500 euros ont été investis depuis fin 2015 pour la réalisation des 11 chantiers suivants :
-réfection de la chaussée de la rue Louis Martin (35 000 €) ;
-marquage du stationnement de la rue Roger Halopé (1 000 €) ;
-aménagement de l’accessibilité et installation de barrières au niveau de la rue Melgrani et de l’entrée du collège Rabelais (3 000 €) ;
-aménagement de l’accessibilité de la rue de la Lande (92 000 €) ;
-réaménagement des abords de l’école Aldo Ferraro (6 000 €) ;
-pose de barrières près de l’aire de jeu du parc Tati (1 000 €) ;
-aménagement du belvédère et pose d’une clôture de protection autour de l’étang Saint Nicolas (3 500 €) ;
-installation de toilettes publiques sur la place Marcel Vigne (50 000 €) ;
-installation de conteneurs enterrés et d’une caméra de vidéoprotection sur le secteur Notre-Dame du Lac (71 000 €) ;
-travaux d’assainissement et réfection de l’enrobé de l’avenue Marius Briant (150 000 €) ;
-restructuration du stationnement devant le square du champ Fleury (2 000€).

2. Installation de l’ISTOM sur le campus Belle-Beille

L’Ecole Supérieur d’Agro-Développement International (Istom) a récemment choisi de s’installer à Angers sur le campus de Belle-Beille, situé face à l’Essca. Ce nouveau site accueillera l’ensemble des étudiants ainsi que le personnel de l’école à la rentrée universitaire 2018.

L’Istom forme des ingénieurs à la gestion de projets agro-économiques dans les pays émergents ou en voie de développement. L’école s’est forgée une solide réputation en France et à l’étranger. Anciennement installée à Cergy, l’Istom accueille 500 étudiants de la 1ère à la 5e année, diplôme entre 90 et 95 étudiants par an et emploie 32 salariés.

3. Les correspondants de nuit

Deux correspondants de nuit sont mobilisés sur le quartier de Belle-Beille du mardi au dimanche, de 19h30 à 2h00. Leurs missions : résoudre les conflits de voisinage, lutter contre les occupations abusives, participer à la diminution des incivilités et des nuisances sonores, et aider les personnes les plus vulnérables.

La Ville d’Angers et la Régie de Quartiers ont développé depuis janvier 2016 une mission de médiation sociale visant à contribuer à la tranquillité publique. Pour ce faire, 12 agents interviennent sur l’ensemble des quartiers : les correspondants de nuit. La Ville d’Angers investit plus de 300 000 euros dans ce service, financé également par l’Etat et les bailleurs sociaux.

4. Un concert Tempo Rives à Belle-Beille

Le festival de musique Tempo Rives s’exportera pour la première fois à Belle-Beille le 26 juillet prochain. Une représentation du groupe colombien Mambanegra (soul/funk) aura lieu à cette date. Après Monplaisir, le quartier de Belle-Beille vient donc renforcer l’offre culturelle proposée chaque été par la Ville d’Angers.

5. Rénovation Urbaine

Le chantier de démolition de Dauversière2 sera lancé le 30 mai prochain. La place de la Dauversière sera pour sa part réaménagée autour d’un jardin éphémère (Projet Habitants – Agrocampus-Ville).

Le lancement de la réhabilitation de l’immeuble n° 12 de l’avenue Notre-Dame du Lac aura lieu en juin, tandis que le lancement de la réhabilitation des numéros 14-16 et 18 de la même avenue est prévu à l’automne prochain.


Share This