Imprimer

La Ville d’Angers proposera une vision inédite de la célèbre Tenture de l’Apocalypse à travers l’exposition itinérante Ruines d’Avenir, inspirée de l’œuvre de l’écrivain et poète Michel Butor, qui se tiendra du 10 mars au 15 mai 2016 au Logis Royal du Château d’Angers.

Fasciné par la monumentale tenture médiévale de l’Apocalypse du château d’Angers, Michel Butor a composé en 2013une réinterprétation poétique et critique des lettres envoyées par Saint Jean aux sept églises de l’Apocalypse. Cette nouvelle apocalypse intitulée Ruines d’avenir est empreinte d’une tension créatrice paradoxale : d’un avenir en ruines émergera l’avenir. Testament autant que credo de cet auteur prolifique de quatre-vingt-dix-ans, Ruines d’avenir propose une illustration par le verbe et l’image de l’ambivalence des deux acceptions de l’Apocalypse : à la fois catastrophe et révélation.

Ce recueil de sept livres d’artistes – ou épîtres – a été édité au printemps 2014 tiré à 14 exemplaires seulement. Chaque épître est illustrée d’interventions originales de l’auteur et de six de ses amis plasticiens, peintres et photographes- Bernard Alligand, Patricia Erbelding, Bertrand Dorny, Anne Walker, Maxime Godard et Gérard Eppelé –, qui s’inspirent autant du texte biblique que de la tapisserie d’Angers.

L’exposition itinérante Ruines d’Avenir retrace donc la genèse de ce livre d’artistes à travers la présentation de nombreux documents d’archives, à l’instar des films, reportages photographiques et esquisses réalisés durant la conception des sept volumes. Première étape de cette exposition itinérante, la ville d’Angers sera suivie par Arles, Nice et Compiègne.

Un catalogue co-édité par les éditions Actes sud et la Ville d’Angers offrira par ailleurs une édition du poème sous forme d’un fac-simile des livres d’artiste, agrémentée de commentaires de l’œuvre littéraire et plastique.

***

Les illustrations HD suivantes sont disponibles dans la partie sécurisée de l’espace presse (mot de passe délivré sur demande) :

1. « Cavaliers et Bête de l’Apocalypse », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 1 : Ephèse. Interventions mixtes de Bernard Alligand. Paris, éd. FMA, 2014.

2. « Le cheval rouge de l’Apocalypse », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 2 : Smyrne. Interventions mixtes de Patricia Erbelding. Paris, éd. FMA, 2014.

3. « La troisième coupe » dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 3 : Pergame. Collages de tissus de Bertrand Dorny. Paris, éd. FMA, 2014.

4. « La quatrième coupe du feucéleste », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 4 : Thyatire. Aquarelles d’Anne Walker. Paris, éd. FMA, 2014.

5. « Portrait de Michel Butor incrusté dans la tapisserie de l’Apocalypse d’Angers », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 5 : Sardes. Photographies de Maxime Godard. Paris, éd. FMA, 2014.

6. « Je vous conjure depuis la ville d’Angers… », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 6 : Philadelphie. Peintures de Gérard Eppelé. Paris, éd. FMA, 2014.

7. « C’est la crise du futur. Retrouvez vos utopies », dans Michel Butor, Ruines d’avenir, chapitre 7 : Laodicée. Collages de Michel Butor. Paris, éd. FMA, 2014.

Merci de bien veiller à apposer la légende : ©Ville d’Angers, Bibliothèque municipale / cliché Xavier Bénony

***

Michel Butor est un écrivain, essayiste et poète français né en 1926. Il est notamment connu du grand public pour son roman La Modification, écrit entièrement à la deuxième personne du pluriel et pour lequel il reçut le Prix Renaudot en 1957. Grand prix de littérature de l’Académie française pour l’ensemble de son œuvre en 2013, Michel Butor demeure l’un des plus grands écrivains francophones vivants, de stature internationale.

Share This