Imprimer

Condamnation de Willy Bernard, président de la SASP Angers SCO : la municipalité d’Angers exprime soulagement et déception

Le très lourd jugement rendu aujourd’hui à l’encontre du président de la SASP Angers-SCO par le tribunal d’Angers vient clore un épisode douloureux pour les Angevins.
« Au vu des éléments en notre possession depuis février, déclare Michel HOUDBINE adjoint au maire en charge des sports, l’affaire nous paraissait suffisamment grave pour que nous nous portions partie civile. La très lourde condamnation de Willy Bernard confirme la gravité des faits et la nécessité absolue pour le club de tourner la page, tel que nous l’avions demandé en mars. Le préjudice d’image pour le territoire angevin a été reconnu par le tribunal : c’est une satisfaction qui justifie la décision du maire de se porter partie civile dès l’affaire révélée ». Rappelons en effet que les avocats du président du SCO avaient nié publiquement la légitimité pour la Ville d’Angers à se porter en justice.
A la fin d’une belle saison, Jean-Claude ANTONINI, le maire d’Angers exprime pour sa part « sa déception de voir des résultats sportifs gâchés par la folie de l’argent roi. Cette affaire appelle plus que jamais à la moralisation du sport professionnel. J’espère maintenant que la page soit rapidement tournée au SCO avec un repreneur solide, fiable et transparent. Nous serons intraitables sur ce point dans nos relations à venir avec le club ».

Share This