Imprimer

Suite à la prorogation par le tribunal de Nanterre de la période d’observation de Thomson Angers, filiale à 100 % du groupe Technicolor jusqu’au début du mois de septembre, les élus locaux rencontraient ce lundi matin en préfecture, Aymeril Hoang, conseiller innovation de Fleur Pellerin, ministre chargée des PME, de l’innovation et de l’économie numérique.

L’objectif était de faire un point d’étape sur le calendrier judiciaire, les pistes de reprise éventuelles et les moyens de les accompagner afin de préserver l’emploi sur le site.

À cette occasion , Frédéric Béatse, Maire d’Angers, Jean-Claude Antonini, président d’Angers Loire Métropole, Sophie Saramito, conseillère régionale, et Luc Belot, député, ont dit toute leur détermination à voir aboutir une solution pérenne pour le site angevin du groupe Technicolor et ses salariés.

Dans ce cadre, la reconversion du site a été évoquée avec pragmatisme. Les élus, conformément à leurs prises de position précédentes, ont réaffirmé la responsabilité sociale morale, et possiblement judiciaire, du groupe Technicolor qui a fait perdre des mois précieux pour envisager des pistes de reprises avec les pouvoirs publics.

Ils ont rappelé également la réflexion engagée entre les collectivités locales et le Cluster LEA Valley (Loire Electronic Applications Valley) autour d’une stratégie ambitieuse de développement de l’électronique professionnelle à Angers et en région.



Share This