Imprimer

Le juge-commissaire en charge du dossier près du tribunal de commerce de Nanterre vient de rendre une ordonnance transférant la propriété du site de Thomson Angers vers la Communauté d’agglomération. Il conviendra toutefois d’attendre la notification officielle pour connaître précisément l’ensemble des points de cette décision de justice.

Pour autant, il est acquis qu’Angers Loire Métropole aura la jouissance du site dès lors qu’elle aura délibéré et que la décision aura été rendue exécutoire après sa transmission au contrôle de légalité. Une délibération en ce sens sera présentée au Conseil de communauté du 13 juin.

Rappelons que dans le cadre de la procédure de redressement judiciaire de Thomson Angers, une première expertise immobilière avait été réalisée par un expert agréé par la Cour de Cassation saisi par le mandataire judiciaire. Il avait retenu une valeur vénale de 14 millions d’euros pour l’ensemble immobilier. Angers Loire Métropole a contesté cette estimation irréaliste auprès du liquidateur et du juge-commissaire.

L’ordonnance retient le montant de 6,5 millions d’euros, soit une économie de 7,5 millions d’euros (-55 %) par rapport à la première évaluation. « Dans la course d’obstacles que représente notre projet de réengagement industriel, une étape supplémentaire vient d’être franchie. Nous restons mobilisés.  », confie Daniel Loiseau.

Share This