Imprimer

Lors d’une réunion de son parti politique local Graine d’Angers, Christophe BECHU ne « désespérait pas qu’on vienne lui demander son avis » sur la voie sur berges avant le 4 octobre. Jean-Claude ANTONINI s’étonne de ces propos :

« Manifestement le président du Conseil général a oublié notre réunion du 9 mai dernier où, en présence du préfet, je lui ai présenté l’état des réflexions sur les études de berges de Maine. Il a d’ailleurs désigné un haut fonctionnaire de la Direction générale du département pour suivre les études et travailler au projet. Je note au passage que Christophe BECHU a une idée toute faite, comme à son habitude, avant même que les équipes composées de professionnels de renommée internationale aient fini leurs études. Pour ma part, je ne me déroberai pas face à mes responsabilités, contrairement à l’attitude de certains sur la liaison sud dont ils devraient pourtant être les « propriétaires » ».

Les trois équipes retenues par la Ville d’Angers travaillent actuellement à l’analyse de données et à l’écriture d’un grand projet urbain sur le devenir des deux rives de la Maine.

Share This