Souscription pour la restauration du tableau La mort de saint Joseph sous l’égide de la Fondation du Patrimoine

Publié le 21 mai 2019

Un an après la restauration des vitraux de l’église Saint-Laud, la Ville d’Angers renouvelle son partenariat avec la Fondation du Patrimoine pour permettre la restauration du tableau d’Eugène-Pierre Appert, La mort de saint Joseph (1847), qui retrouvera sa place dans l’église éponyme.

LA GENESE DU PROJET Depuis 2018, la Ville d’Angers conduit une campagne de restauration des tableaux de l’église Saint-Joseph située 2, rue Saint-Joseph. Le projet actuel concerne un tableau de grand format La mort de saint Joseph. Déposée par l’Etat et gérée par le Centre National des Arts Plastiques, cette peinture est monumentale (4,52 m x 2,94 m). La taille du tableau, son sujet directement lié au saint patron de l’église, son inscription au titre des Monuments Historiques et la renommée du peintre font de cette œuvre un élément prédominant pour la paroisse de même que pour le patrimoine angevin. LA RESTAURATION Cette restauration dite « fondamentale » porte à la fois sur le support (toile déformée en partie basse, cinq déchirures) et la couche picturale dont le vernis ancien, oxydé et jauni, est recouvert de poussières grasses incrustées en surface. Les restaurateurs doivent également intervenir sur la structure et sur la dorure du cadre. Le peintre, Eugène-Pierre Appert est né à Angers en 1814 et mort à Cannes en 1867. Il étudie dans l’atelier de Jean-Auguste-Dominique Ingres et expose au Salon entre 1837 et 1865. Il peint de nombreuses toiles aux sujets historiques. Il reçoit de nombreuses commandes officielles de décors peints pour les châteaux des Tuileries et du Louvre ainsi que pour la chapelle de l’hôpital d’Angers. LA CAMPAGNE DE SOUSCRIPTION La Fondation du Patrimoine a souhaité soutenir ce projet et a initié le lancement d’une souscription publique à compter d’aujourd’hui, en partenariat avec la Ville d’Angers, afin de financer une partie de cette restauration d’envergure, dont le coût global s’élève à 25 000 € HT. Le tableau sera restauré avant la fin de l’année 2019 et rejoindra son emplacement initial dans l’église Saint-Joseph. LA FONDATION DU PATRIMOINE Première institution de défense du patrimoine, la Fondation du Patrimoine sauve chaque année plus de 2 000 monuments, églises, théâtres, moulins, musées, etc. et participe activement à la vie des centres-bourgs, au développement de l’économie locale et à la transmission des savoir-faire. Forte de 20 ans d’expérience, elle a su développer des outils efficaces, lui permettant de mener de nombreuses actions de restauration aux côtés des collectivités et propriétaires privés. Reconnue d’utilité publique, la Fondation du Patrimoine offre une garantie de sécurité et une solide expertise grâce à un réseau de bénévoles et de salariés qui œuvrent sur tout le territoire. Un projet est ainsi soutenu tous les 5 kms ! Pour faire un don pour la restauration du tableau : www.fondation-patrimoine.org/60901 Légende Photo Signature souscription tableau 1 : Père Bompérin, Jacques Burel, Délégué Départemental de Maine-et-Loire de la Fondation du Patrimoine et Alain Fouquet, Adjoint à la Culture et au Patrimoine
Télécharger le communiqué de presse
Partager :